Ce sont les technologies utilisées pour transformer les polymères thermoplastiques en articles finis

Ce sont les technologies utilisées pour transformer les polymères thermoplastiques en articles finis.

Dans le moulage par injection, un polymère thermoplastique, au moyen de machines spéciales (presses à injection), est amené à l’état fondu, dosé et après poussé dans un moule où la matière se refroidit et revient à l’état solide, en prenant la forme de l’objet souhaité. Tout cela se déroule à l’intérieur du système machine-moule sans contact avec l’extérieur.

Enormément de variables entrent en jeu. Certaines concernent le choix du type de matière première, en fonction soit de son comportement aux températures de travail, soit au contact avec des agents chimiques et / ou atmosphériques, et encore des caractéristiques mécaniques (performances) du polymère. D’autres variables découlent des choix à la base de la conception du moule. Sa complexité et son rendement en production doivent être bien en équilibre avec son coût de fabrication et les prix de marché / volumes des pièces produites. Bien sûr, comme il s’agit d’un procédé industriel où la réduction du temps de fabrication se traduit dans un avantage économique, le conditionnement doit être bien étudié pour permettre aux produits de refroidir dans les plus brefs délais, tout en permettant à la matière de retrouver sa structure d’origine et donc de minimiser les tensions internes, en évitant déformations et torsions.

D’autres produits en plastique, caractérisés par l’uniformité de leur section, sont fabriqués par extrusion. Contrairement à la production par moulage, qui se déroule en cycles, on travaille ici en continu. En extrusion, la masse à l’état fondu est amenée à s’écouler à l’intérieur d’une matrice qui lui donne la forme souhaitée. La vitesse d’extrusion et la température de la masse plastique influencent la stabilité dimensionnelle du produit. La fabrication est complétée par la calibration et le refroidissement. Derrière une conception apparemment simple, cette technologie est gérée à la bonne maitrise des nombreuses variables en jeux. On parle de la température de la masse fondue, de la vitesse de sortie du matériau, de la forme de la matrice et de son refroidissement, de la force de traction… un véritable casse-tête. Enfin, à tenir en compte, ce sont les exigences pointues des tolérances imposées par les clients. En fait, les composants que nous fabriquons, c’est-à-dire les anses des boîtes, sont appliqués par alimentation mécanique automatique, et donc une stabilité dimensionnelle parfaite est une condition essentielle pour le bon fonctionnement des équipements.

Toutes les matières premières plastiques que nous utilisons, c’est-à-dire les thermopolymères, sont recyclables, non toxiques au contact et faciles à recycler.